Quel matelas pour bébé ?– Lenny et Alba

Quel matelas pour bébé ?

Quel matelas pour bébé ?

La préparation de l’arrivée d’un nouveau-né n’est pas chose aisée. Plusieurs points sont à prendre en considération, notamment en ce qui concerne l’aménagement de sa petite chambre à coucher. La décoration de la pièce, le mobilier, les vêtements sont autant d’éléments à ne pas négliger. Et pour lui offrir d’excellentes nuits de sommeil, il est essentiel de lui choisir un matelas de qualité. Un bon matelas doit aussi bien procurer du confort qu’une sécurité optimale. Il n’est pas simple de faire le meilleur choix, surtout lorsqu’on sait qu’un bébé dort environ 18 heures chaque jour au cours des premiers mois de sa vie. Afin de vous aider, nous vous présentons ci-dessous quelques conseils pratiques pour sélectionner le matelas idéal pour votre nourrisson.

Les caractéristiques d’un bon matelas pour bébé

Le matelas fait partie des indispensables pour l’arrivée de bébé. Avant d’opter pour tel ou tel matelas pour votre bout de chou, vous devez vous assurer que le matelas est à même d’offrir un excellent soutien à sa colonne vertébrale, dont il faut particulièrement prendre soin, étant donné qu’il est en pleine croissance. Peu importe la position du chérubin, le matelas doit garantir un bon maintien.

En outre, le matelas doit être adapté au poids, à la taille et à la croissance du petit, sachant qu’il grandira au fil des mois. Un enfant d’un an et un autre de 6 ans n’ont pas le même corps. D’où l’importance de bien choisir le matelas, en particulier ses composants.

Les différentes matières pour un matelas destiné à un bébé

À l’instar des matelas pour adultes, les technologies adoptées sont diverses. Pour le matelas du couchage d’un bébé, certains fabricants emploient des matières synthétiques, dont les plus utilisées sont le latex et la mousse polyuréthane. Il existe également des matelas en matière naturelle, généralement constitués soit de laine, soit de fibre de coco.

La laine : une matière naturelle isolante

La laine est une matière isolante et thermorégulatrice. Elle détient de nombreuses qualités : elle est hypoallergénique, antiacarienne et sèche très vite. Néanmoins, un matelas composé de laine est un peu trop moelleux. Ce qui n’est pas très conseillé pour un nourrisson.

La fibre de coco : une matière aux multiples propriétés

La fibre de coco est une matière aérée, qui ne provoque pas d’allergies. De plus, elle permet de lutter contre les acariens. Si vous optez pour un matelas en fibre de coco, vous devez minutieusement vérifier la qualité des fibres attendu qu’il s’agit d’une matière dure. Aussi, évitez un matelas conçu à partir de fibres de coco, combinées à de la mousse en latex. Ayant une densité différente, le matelas peut présenter des irrégularités.

Le Latex : un excellent choix pour le matelas d’un nourrisson

Réputé pour être hypoallergénique, mais également pour ses propriétés antiacariennes, le latex provient de la plante d’Hévéa. Pour un matelas de bébé, ce matériau constitue une très bonne alternative. Toutefois, si le petit est allergique au latex, ne prenez pas un matelas contenant ce produit.

Plutôt souple, le matelas latex épouse les mouvements du poupon et a une action thermorégulatrice, bénéfique pour le bébé. Un point à souligner : le prix d’un matelas en latex de premier choix est élevé, et son poids peut être assez conséquent.

La mousse polyuréthane : sans doute le meilleur choix pour bébé

Dernière de cette liste et non des moindres, la mousse polyuréthane est probablement la meilleure option pour un matelas dédié au bébé, étant donné qu’elle s’accommode parfaitement avec le corps du chérubin.

De surcroît, lorsque bébé change de position, le matelas saura s’y adapter. Mieux encore, elle aide dans la prévention des problèmes de tête plate. Par ailleurs, attendu sa légèreté, le matelas en mousse polyuréthane est facile à manipuler, notamment quand vous aurez à changer les draps. Bref, si vous devez choisir le matelas idéal pour le lit de votre bambin, misez sur celui en mousse polyuréthane.

La densité : paramètre essentiel au moment d’acquérir un matelas bébé

Lors de l’acquisition d’un matelas pour un enfant de bas âge, la densité est une caractéristique non négligeable. Plus un indicateur de soutien que de fermeté, la densité correspond à la faculté du matelas à soutenir la colonne vertébrale du bébé bien alignée. Elle s’exprime en kg par m3 et indique la quantité de matière contenue dans 1 min 3 s de mousse.

De manière globale, le corps jouira d’un bon maintien si la densité est importante. Une densité élevée assure également une longue durée de vie au matelas. Cependant, pour un matelas de bébé, il est déconseillé de prendre une densité trop élevée. Cela pourrait porter atteinte au confort du petit.

En revanche, sa densité ne doit pas non plus être trop faible, car le matelas risque de s’affaisser. À titre d’indication, sachez que pour un matelas de bébé en mousse, la densité préconisée varie de 20 à 30 kg/m3. Pour un modèle en latex, la densité moyenne tourne autour de 55/m3.

Les bonnes dimensions pour le matelas de votre bout de chou

Un bébé a des besoins particuliers en termes de sommeil. Il est primordial de lui procurer un matelas de qualité, qui soit adapté à sa morphologie. Ainsi, quand vous achetez un matelas, pensez à sélectionner la bonne épaisseur et les bonnes dimensions.

Ce qu’il faut savoir sur les dimensions

Concernant les dimensions, celles du matelas doivent en premier lieu convenir à celle du lit supposé l’accueillir. Les tailles standards des matelas pour bébé s’accordent usuellement avec les formats des lits. Ainsi, vous aurez en principe le choix entre deux dimensions, en l’occurrence le matelas 60 x 120 cm et celui de 70 x 140 cm.

Qu’en est-il de l’épaisseur ?

Une bonne épaisseur du matelas est aussi importante. Elle est optimale si elle varie de 10 à 13 cm. Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent le penser, il n’est pas indispensable d’avoir d’un matelas plus épais que 13 cm, car cela ne l’apporterait pas davantage de confort.

Une housse pour une protection maximale du matelas

Adjoindre une housse protectrice au matelas d’un nouveau-né est fondamental, car il s’agit du premier élément directement en contact avec sa peau. Voici les points à connaître sur la housse de protection du matelas de bébé.

 

Une housse de préférence en matière naturelle

L’idéal serait que la housse comporte des matières naturelles douces et saines. Les options concernant les matières de la housse sont multiples :

  • Le coton classique ou bio ;
  • Le tencel ;
  • Les fibres synthétiques ;
  • Le bambou ;
  • La laine.

Une housse facile d’entretien

La housse vous permettra d’entretenir facilement le couchage de votre chérubin. Mais d’abord, pour assurer un entretien aisé au matelas de l’enfant, préférez une housse déhoussable, par exemple munie d’une fermeture éclair, que vous pourrez également laver en machine. Cela vous permettra de la nettoyer régulièrement.

Une housse antiallergique

Selon certaines statistiques, près d’un quart des nourrissons sont touchés par diverses allergies. Pour cette raison, la plupart des housses sont soumises à un traitement spécial contre les allergies. Il faut tout de même noter qu’il s’agit souvent de traitements chimiques.

De ce fait, privilégiez les housses antiallergiques, sans traitement chimique. Vous trouverez sur le marché des housses en microfibres permettant de protéger contre les allergènes d’acariens, susceptibles de générer des eczémas, des dermatites, des rhinites ou des asthmes.

Protéger la housse d’une alèse ou d’un drap

Si vous comptez doubler la protection du matelas en y rajoutant un drap ou une alèse, penchez pour une matière respirante, pour ne citer que le coton. Si vous avez opté pour une matière étanche, veillez à ce que celle-ci soit respirante.

Bref, il est préférable d’avoir un matelas déhoussable afin de le nettoyer plus aisément. N’omettez surtout pas ce point, attendu que le petit aura sûrement des fuites ou des régurgitations.

Quelles normes et certifications considérer pour le choix du matelas de bébé ?

Les labels et certifications sont un gage supplémentaire de la qualité d’un matelas. Pour sélectionner les accessoires à installer dans la chambre d’un nourrisson, comme les lampes, le couchage ou les vêtements, le mieux serait vous fier aux normes en vigueur. Afin de sélectionner le meilleur matelas pour votre bambin, misez donc sur un matelas et une housse bénéficiant de la certification « Certipur » ou « Standard 100 by Oeko Tex ».

Les labels constituent une garantie confirmant que le matelas ne renferme pas de substances nocives ou indésirables pouvant être dangereuses pour la santé de votre poupon. Pour ce qui est des allergies, fiez-vous au label « ECARF ». Celui-ci garantit qu’un produit réduit les problèmes de réactions allergiques. Autre gage de qualité : la mention « Made in France ».

Le mot de la fin

Comme vous aurez pu le voir dans les précédentes lignes, le choix du matelas pour bébé dépend d’un grand nombre de critères, dont la matière de conception de l’intérieur et de l’extérieur du matelas, son épaisseur et ses dimensions, sans oublier ses dispositifs de protection, ainsi que les labels et normes.

D’autres critères peuvent aussi être pris en compte, comme le prix du matelas. Celui-ci est en grande partie évalué en fonction de la qualité du matelas. Enfin, si vous le voulez, vous pouvez vous tourner vers un modèle évolutif ou non.

Néanmoins, pour que le nourrisson se sente à l’aise dans son lit, il vaut mieux un matelas qui soit adapté à sa croissance, un modèle qui offrirait un soutien optimal à sa colonne vertébrale. Cela est crucial pour qu’il grandisse bien.